photo de st andre.

Archives numérisés de la commune de Saint André d'Olérargues






blason.Archives XVIII°Siècleblason.




En 1697 la seigneurie de Saint André d’Olérargues passe en la possession de Charles de Reynaud de Burguérolles, par vente faite au nom du comte par Marie-Françoise de Raymond de Brignon, épouse et procuratrice de Jean d’Audibert.

Le prix et les intérêts du prix des ventes des terres de Saint André d’Olérargues et de Saint Marcel faites par la maison de Lussan à Charles Reynaud de Burguérolles n’ayant pas été soldés à temps, un décret de saisie fut lancé d’autorité du sénéchal de Nîmes, le décret fut adjugé en 1704 et les terres reviennent à Marguerite-Françoise-Gabrielle d’Audibert comtesse de Lussan jusqu’en 1720.
Elle épouse en 1700 Henry-Fitz-James duc d’Albernale, pair de la Grande Bretagne décédé en 1702 à trente ans, à Bagnols, il était le fils naturel de Jacques II roi de Grande Bretagne!!!
Elle se remarie en secret à Mahony, colonel irlandais, le secret lui permet de conserver le titre de duchesse d’Albernale. Enfin elle épouse en 1719 Jean Drummond duc de Melfort, réfugié anglais. Par ce mariage les de Melfort succèdent aux d’Audibert pour les seigneuries de Lussan, Saint André d'Olérargues, Saint Marcel etc.

En 1720 Frédéric Antoine de Reynaud qui avait succédé à son père Charles, demande la cassation du décret à cause de diverses nullités intervenues.
Après une longue procédure ou chacun laissa « quelques plumes », Frédéric Antoine de Reynaud récupèrent les seigneuries concernées.
La duchesse Marguerite-Françoise-Gabrielle d’Audibert de Melfort mourut à St Germain en Laye en 1741 âgée de 66 ans son époux trois ans plus tard.
En 1737 Paul de Reynaud fils de Frédéric Antoine vend la terre de Saint André à Messire Vivet de Servezan. Voici un extrait de l’acte de vente citant les biens acquis par Vivet de Servesan :

« (…) consistant en un château, des paillers, des sences (ndr : c’est une grande ferme que le seigneur fait exploiter pour son propre compte par un locataire), terres cultes et incultes, jardins, olivettes (ndr : oliveraies) et autres propriétés le tout noble et exempt de toute imposition des deniers royaux, (ndr : les nobles et le clergé étaient exempts de taxes et impots)(…) Comme aussi lui a vendu (…) les sences que les habitants du lieu et autre emphytéotes (ndr : bénéficiaires de baux à long terme) lui servent tant en général qu’en particulier avec les droits de lods" (ndr : taxes seigneuriales prélevées à chaque fois qu'une terre censive était vendue).

Pendant vingt ans, de 1737 à 1758 Messire Vivet de Servezan ne produit aucun document relatif à sa gestion, les Consuls et la Communauté de Saint André d’Olérargues contestent la nobilité foncière du seigneur et réclament une enquête et mettent en suspicion sa probité et sa délicatesse par rapport à sa prétention sur les biens qu’il s’attribue sur le territoire.

Une longue procédure s’ensuit qui ne se terminera qu’en 1772, mais une tendance démocratique et révolutionnaire sous-jacente commence à apparaitre … la révolution de 1789 n’est pas loin.
En 1765, à la mort de Messire Vivet de Servezan il a pour successeurs Madame Elisabeth de Laurens sa veuve et Messire Gabriel de Bruey baron d’Aigalliers son gendre. Ils vont continuer d’entretenir le litige avec les consuls et la communaté.

En 1770 c’est François de Brueys, dit le baron de St André qui a 19 ans, émancipé par son père, lui succède. Il est page du Roi, capitaine au régiment d’Angoumois, mort en 1804 à Tresques.

Il vend, sans que nous puissions préciser exactement la date, mais vraisemblablement avant 1789, la terre et la seigneurie à Messire Bruneau d’Orgnac Baron de Verfeuil.
Le pouvoir local s’achève avec Dame de Niel de Verfeuil veuve de Bruneau d’Orgnac en 1816. La seigneurie ayant perdu ses droits de nobilité foncière par l'abolition des privilèges la nuit du 4 août 1789, elle devient une terre roturière et est vendue comme telle en plusieurs parcelles.

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


Etat civil


1754 - 1769 - 1770 - 1771 - 1772 - 1773 - 1776 - 1777 - 1778 - 1779 - 1780 - 1781 - 1782 - 1783 - 1784 - 1785 - 1786 - 1787 - 1788 - 1789 - 1790 - 1791 - 1794 -

Registre paroissial des naissances – baptêmes – décès.

1754

Quoi de neuf en 1754.

28 juillet : Louis XV retire les finances à Marchault, détesté par l’opposition (il garde les Sceaux), pour amadouer les parlementaires rétifs. Commence une période d’instabilité ministérielle aux finances.

30 juillet : Jean Moreau de Séchelles est nommé contrôleur général des Finances (1754-1756). Après le départ de Marchault, les contrôleurs généraux des Finances se succèdent de façon accélérée, témoignage de la déstabilisation du système politique.

23 août : naissance à Versailles du futur Louis XVI.



Cliquer l'image pour agrandir.
1754 1754 1754 1754

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1769

Quoi de neuf en 1769.

22 avril : la comtesse du Barry devient la maîtresse officielle de Louis XV, roi de France. Elle est présentée à la Cour, au scandale des choiseulistes. Elle exerce sur le roi une forte influence.

15 août : naissance de Napoléon Bonaparte, futur Empereur des Français (2 décembre 1804).



Cliquer l'image pour agrandir.
1769 1769 1769 1769

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1770

Quoi de neuf en 1770.

16 mai : mariage du dauphin (futur Louis XVI) avec l’archiduchesse Marie-Antoinette d'Autriche, fille cadette de l’archiduchesse Marie-Thérèse. Grande popularité du jeune couple...



Cliquer l'image pour agrandir.
1770 1770 1770 1770 1770 1770 1770 1770

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1771

Quoi de neuf en 1771.

20 janvier : exil du parlement de Paris. Les parlements, qui s’étaient opposés aux édits royaux, sont réorganisés et perdent leurs prérogatives politiques.

22 mars : le Conseil d'État du roi qualifie un arrêt et arrêté de la Cour des Aides comme attentatoire à l'autorité royale et contraire au respect qui était dû au souverain. Il fait défense à la Cour des Aides de prendre de tels arrêts et de former de tels arrêtés à l'avenir.



Cliquer l'image pour agrandir.
1771 1771
1772

Quoi de neuf en 1772.

12 février : Yves de Kerguelen Tremarec découvre les îles Kerguelen.



Cliquer l'image pour agrandir.
1772 1772 1772 1772 1772 1772

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1773

Quoi de neuf en 1773.

6 octobre : naissance du futur Louis-Philippe Ier, fils du duc d'Orléans.

Échec du projet de mariage entre Louis XV et Mme du Barry.

Émeutes de la faim à Bordeaux.



Cliquer l'image pour agrandir.
1773 1773 1773 1773

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1776

Louis XV meurt en 1774, Louis XVI monte sur le trône.

Quoi de neuf en 1776.

5 janvier : le contrôleur général des finances Turgot, propose au conseil du roi un projet de six édits abolissant la corvée royale, supprimant les privilèges commerciaux, les maîtrises, les corporations et, imposant la noblesse. Édit instituant la libre circulation des marchandises dans le royaume.

12 mai : devant l’hostilité des milieux politiques et commerciaux, Turgot démissionne. Dans les six mois, tous les édits réformateurs sont retirés. Mais leur préambule constitue souvent une critique vigoureuse des institutions et ils sont lus par les curés au prêche et affichés par les officiers municipaux. Le débat politique commence à glisser des dirigeants vers les dirigés.



Cliquer l'image pour agrandir.
1776 1776 1776 1776 1776 1776 1776

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1777

Quoi de neuf en 1777.

29 juin : Necker est nommé directeur général des Finances. Il va lancer une série d'emprunts pour financer l'effort de guerre.

3 juillet : Beaumarchais fonde la Société des auteurs dramatiques.

Septembre - octobre : vendanges tardives et pauvres. Les prix du vin culminent en 1778.

9 décembre : création à Paris du Mont de Piété, organisme de prêts sur gages.

17 décembre : le roi Louis XVI reconnaît l'indépendance des États-Unis, devenant ainsi le premier chef d'État au monde à le faire. Le roi Louis XVI accorde officiellement à tous les Juifs de France le droit de résider partout où ils veulent.



Cliquer l'image pour agrandir.
1777 1777 1777 1777

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1778

Quoi de neuf en 1778.

Années chaudes et sèches (1778-1785). Vendanges précoces. Crise de surproduction viticole et baisse des prix (1778-1781).

30 janvier : traité d'amitié et d'accord commercial entre la France et les États-Unis, chacun promettant d'accorder à l'autre la clause de la nation la plus favorisée. Le traité énonce le principe de la liberté des mers et du droit des états neutres à commercer avec des nations en guerre. La France s'engage à prendre sous sa protection les navires des États-Unis et à leur favoriser le commerce en Méditerranée. En contrepartie, les Français ne seront pas troublés dans leur droit de pêche sur les bancs de Terre-Neuve.



Cliquer l'image pour agrandir.
1778 1778 1778 1778 1778 1778

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1779

Quoi de neuf en 1779.

Été : la dysenterie dans l'ouest de la France fait 175 000 morts!

6 juillet : bataille navale de Grenade. La flotte de d'Estaing (escadre de Toulon) contrôle la mer des Caraïbes. La maîtrise des mers permet aux régiments de l’armée de ligne française, commandés par Rochambeau, de débarquer sur le territoire américain.

Août : suppression du servage sur les domaines royaux.



Cliquer l'image pour agrandir.
1779 1779 1779 1779 1779 1779

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1780

Quoi de neuf en 1780.

11 juillet : l'escadre du Chevalier de Ternay entre dans la rade de Newport. Rochambeau débarque avec les régiments du roi de France qu'il commande pour aider les insurgents américains.

24 août : suppression en France de la question préparatoire qui permettait d'obtenir les aveux d'un prévenu par la torture, réforme inspirée par Miromesnil.

La même année : Très bonnes récoltes céréalières en 1780 et 1781. Baisse des prix du blé.

Le trafic bordelais, parti de 12 millions de livres en 1712, atteint 250 millions de livres, soit environ le quart du commerce français.

Cependant, une grande confusion dans les finances avec un déficit impossible à combler, une baisse des salaires et une forte inégalité sociale entre les trois ordres et un déficit chronique du budget de l'État.



Cliquer l'image pour agrandir.
1780 1780 1780 1780 1780 1780 1780

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1781

Quoi de neuf en 1781.

Septembre : les vendanges sont surabondantes.



Cliquer l'image pour agrandir.
1781 1781 1781 1781

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1782

Quoi de neuf en 1782.

Cette année voit la fondation à Lyon de la société de négoce en métaux Maison Dufournel, renommée, en 1861, société Descours & Cabaud.

Création des ateliers métallurgiques du Creusot.



Cliquer l'image pour agrandir.
1782 1782 1782 1782 1782 1782 1782 1782

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1783

Quoi de neuf en 1783.

21 novembre : Joseph et Étienne Montgolfier réalisent la première ascension aérienne d'une montgolfière (gonflée à l'air chaud) pilotée par Jean-François Pilâtre de Rozier et François Laurent Marquis d'Arlandes.



Cliquer l'image pour agrandir.
1783 1783 1783 1783 1783

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1784

Quoi de neuf en 1784.

Hivers très froids en 1784 et 1785.

14 mai : sur l'insistance de La Fayette, le ministre français des Finances, Calonne, publie un décret faisant des ports de Bayonne, Marseille, Dunkerque et Lorient des ports francs pour le commerce franco-américain.

23 septembre : Louis XVI signe la loi comme quoi les mouchoirs doivent être carrés !!!



Cliquer l'image pour agrandir.
1784 1784 1784 1784 1784 1784 1784

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1785

Quoi de neuf en 1785.

Hivers très froids en 1784 et 1785.

27 mars : naissance du futur Louis XVII.

3 juin : réorganisation de la Compagnie des Indes.

1er août : départ de Brest de l'expédition de La Pérouse à bord des frégates la Boussole et l'Astrolabe.

Septembre - octobre : vendanges exceptionnelles.

Début de dépression économique et financière en France (1785-1786).

Ignace Wendel fonde les forges du Creusot avec l’aide technique de William Wilkinson. Il crée une usine réunissant une cokerie, des hauts-fourneaux, des marteaux-pilons mus par la vapeur.

Dietrich possède six usines sidérurgique modernes en Alsace avec hauts-fourneaux, forges et laminoirs.



Cliquer l'image pour agrandir.
1785
1786

Quoi de neuf en 1786.

Années fraîches. Vendanges tardives et médiocres (1786 et 1787). Hausse des prix du vin.



Cliquer l'image pour agrandir.
1786 1786 1786 1786 1786 1786

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1787

Quoi de neuf en 1787.

26 juin : édit instituant des assemblées provinciales et des municipalités élues. Le doublement du Tiers état, le vote par tête et le suffrage censitaire prévu mécontente les privilégiés.

14 - 15 août : les parlementaires parisiens sont envoyés à Troyes pendant la nuit.

18 août : lit de justice. Exil du Parlement de Bordeaux à Libourne.

20 - 30 août : des émeutes populaires éclatent à Paris pour soutenir les Parlements. La négociation entre Loménie de Brienne et les parlements aboutit à un compromis : le gouvernement envisage de convoquer les États Généraux, mais demande du temps et des moyens financiers pour présenter en 1792 un bilan satisfaisant (novembre).

19 septembre : retour du parlement à Paris.

7 novembre : édit de Versailles sur les non-catholiques. Les protestants et (sauf exception locale) les juifs, accèdent enfin à l’état civil !



Cliquer l'image pour agrandir.
1787 1787 1787 1787 1787 1787

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1788

Quoi de neuf en 1788.

Hiver doux. Printemps frais. Échaudage des blés en mai-juin. Récolte catastrophique. Un orage de grêle d'une force exceptionnelle ravage toutes les campagnes céréalières entre Loire et Rhin le 13 juillet. La sécheresse sévit dans les régions méridionales. Vendanges précoces. Certains auteurs estiment que cette météo a pu encourager la Révolution française

8 mai : L’assemblée du clergé, réunie en mai, refuse d’entériner les reformes du 8 mai et condamne l’octroi de droits civils aux non-catholiques.

13 juillet : un orage traverse la France dévastant villes et villages et détruisant les récoltes de blé et de lin. La disette amène la misère et la faim.

16 août : proclamation de la banqueroute financière de l'État.



Cliquer l'image pour agrandir.
1788 1788 1788 1788 1788 1788 1788 1788 1788

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1789

Quoi de neuf en cette année 1789. Ca bouge pas mal à Paris !

En mars, élection des États généraux.

26 - 28 avril : émeute à Marseille, où la foule s'empare de trois forts et tue l'un de leurs commandants, le chevalier de Beausset, major du fort St-Jean.

5 mai : ouverture des États généraux à Versailles.

20 mai : Renonciation du clergé à ses privilèges pécuniaires.

22 mai : La noblesse renonce également à ses privilèges pécuniaires et consent à être imposée à raison des biens qu'elle possède.

17 juin : sur une proposition de Sieyès, le Tiers état décide de se constituer en Assemblée nationale.

20 juin : serment du Jeu de Paume. Les députés de l'Assemblée nationale jurent de ne pas se séparer avant d'avoir donné une Constitution à la France.

22 juin : le roi concentre ses troupes qui arrivent autour de Paris (40000 hommes).

5 juillet : les troupes allemandes approchent de toutes part.

12 juillet : Paris est en état d'émeute généralisée. Il y a des heurts entre les manifestants et les cavaliers du Royal allemand. Les gardes-françaises passent du côté des émeutiers.

13 juillet : L’émeute s’étend, la population saisie des stocks de grains, détruit des octrois et ouvre des prisons. Les parisiens s'arment.

14 juillet : Le peuple brûle les barrières d'octroi et s'empare de la Bastille à Paris.

15 juillet : Au matin, le roi annonce devant l’assemblée qu’il a donné l’ordre de retirer les troupes de Paris. La foule s'empare de l'arsenal ; les soldats refusent de tirer sur le peuple.

nuit du 4 août. Abolition des privilèges par l'assemblée nationale constituante en réponse à l’agitation paysanne.

26 août : lecture à l'Assemblée nationale de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, qui doit servir de guide dans la rédaction de la Constitution.

5 et 6 octobre : une foule, composée majoritairement de femmes, se dirige de Paris à Versailles, officiellement pour réclamer du pain à Louis XVI qui répondit favorablement à cette demande.

21 octobre : institution de la loi martiale.

2 novembre : nationalisation des biens du clergé, mis à la disposition de la Nation.

14 décembre : loi sur les municipalités.

19 décembre : création des assignats, billets gagés sur la vente des biens nationaux.

22 décembre : décret de la division de la France en départements. La France divisée en 83 départements.

24 décembre : les Protestants accèdent à la citoyenneté.



Cliquer l'image pour agrandir.
1789 1789 1789 1789

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1790

Quoi de neuf en 1790.

13 février - 19 février : l'Assemblée constituante décide l'abolition des vœux monastiques et la suppression des ordres et congrégations régulières autres que d'éducation publique et de charité.

21 mars : suppression de la gabelle.

29 mars : le pape condamne le texte de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen.

19 juin : suppression de la noblesse.

21 juin : Avignon demande son rattachement à la France.

Bonne récolte. Après une soudure particulièrement difficile, le prix des céréales reprend un cours normal.

22 octobre : adoption du drapeau tricolore par décision de l'Assemblée Constituante.



Cliquer l'image pour agrandir.
1790 1790 1790 1790

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1791

Quoi de neuf en 1791.

10 mars : bulle Quod Alicantum : le pape repousse la Constitution civile du clergé et rappelle à Louis XVI le serment du sacre.

15 mars : rupture des relations diplomatiques de la France avec le Saint-Siège. Le nonce à Paris est rappelé en juin.

20 juin : fuite de la famille royale.

21 juin : arrestation de Louis XVI à Varennes.

3 septembre : achèvement de la Constitution, promulguée le 14, établissant la base légale de fonctionnement d’un régime monarchique représentatif.

décembre : Confiscation des biens du clergé.



Cliquer l'image pour agrandir.
1791 1791 1791 1791 1791

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1794

Quoi de neuf en 1794.

La Terreur fait 16 594 victimes de mars 1793 à août 1794, pour 500 000 arrestations.

4 février (16 pluviôse) : la Convention abolit l'esclavage en métropole et dans l'ensemble des colonies françaises.

5 avril (16 germinal) : exécution de Danton et de ses partisans.

28 juillet (10 thermidor) : exécution de Maximilien de Robespierre, Louis Saint-Just, Georges Couthon et d'autres Robespierristes (22 personnes).

29 juillet (11 thermidor) : exécution de 71 membres de la Commune de Paris.

18 septembre : loi sur la séparation des Églises et de l'État.

28 septembre : création officielle de l'école centrale des travaux publics, future École polytechnique.

10 octobre : création du Conservatoire national des arts et métiers.

24 octobre : création de l'École normale supérieure.

27 novembre : organisation des écoles de santé à Paris, Montpellier et Strasbourg. Elles délivrent des doctorats en médecine et en chirurgie après 4 ans d’études.

Vendanges précoces dans le Nord de la France.



Cliquer l'image pour agrandir.
1794 1794 1794 1794

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************






Orage a saintand
Orage à St André



_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************






DELIBERATIONS DES ASSEMBLEES COMMUNALES


1723 - 1733 - 1734 - 1737 - 1738 - 1741 - 1742 - 1743 - 1744 - 1757 - 1758 - 1759 - 1760 - 1761 - 1762 - 1763 - 1764 - 1765 - 1766 - 1767 - 1768 - 1769 - 1770 - 1771 - 1772 - 1773 - 1774 - 1775 - 1776 - 1777 - 1778 - 1779 - 1783 - 1784 - 1789 - 1791 - 1792

1723

Quoi de neuf en 1723.

23 février : Louis XV est déclaré majeur (treize ans). Officiellement fin de la régence mais le Duc d'Orléans reste en poste en tant que premier ministre jusqu'à sa mort en décembre 1723.

Jean-Sébastien Bach s’installe à Leipzig, il écrit la première version du Magnificat.



Cliquer l'image pour agrandir.
1723 1723 1723

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1733 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1733.

1er février: Mort du roi de Pologne, beau-père de Louis XV.

L’impôt du dixième est réinstauré en 1733. Le dixième est un prélèvement du revenu de toutes les propriétés (revenus fonciers, revenus mobiliers, revenus des professions libérales, revenus de l’industrie) qui est acquitté par tous corps sociaux du royaume, sauf la possibilité pour certains d’y échapper par un rachat d’impôt : c’est ainsi que le clergé s’exonérera du dixième en versant le don gratuit.



Cliquer l'image pour agrandir.
1733 1733 1733 1733 1733

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1734 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1734.

1er avril : l'Empereur Charles VI déclare la guerre à la France.

10 juin : les Lettres philosophiques ou Lettres anglaises de Voltaire sont condamnées à être brûlées par arrêt du Parlement.

Infidélités du roi Louis XV qui a des liaisons successives avec les Sœurs de Nesle de 1733 à 1744. (Madame de Mailly, Madame de Vintimille, Madame de Châteauroux).

Découverte d'un gisement de houille à Anzin, dans le Nord.



Cliquer l'image pour agrandir.
1734 1734 1734

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1737 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1737.

13 février : François de Lorraine signe l'acte de cession du duché de Lorraine à Stanislas Leszczyński.

27 octobre : incendie à la Chambre des comptes de Paris, causant la perte quasi totale des plus anciennes archives comptables de la monarchie.



Cliquer l'image pour agrandir.
1737 1737 1737 1737

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1738 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1738.

Fondation de la manufacture de porcelaine de Vincennes (transférée ensuite à Sèvres).

Institution de la milice royale pour la construction des routes. Une circulaire de Philibert Orry sur les corvées oblige les communes riveraines d’envoyer des manœuvres sur les routes en chantier. La mesure s’avère à la fois efficace et impopulaire. 30 000 km de nouvelles routes carrossables seront construites jusqu’en 1782.

Fouilles de la Fontaine de Nîmes en France



Cliquer l'image pour agrandir.
1738 1738 1738 1738 1738 1738

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1741 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1741.

Mauvaise récolte l'année précédante liée au climat froid. Misère accrue. Forte mortalité liée au froid et à la sous-alimentation. Les importations de grains évitent la disette.

Août : nouvelle résurrection de l’impôt du dixième pour financer la guerre; les Français envahissent la Bohême.

25 novembre : prise de Prague par les Français.

Création de l'école de la Marine.



Cliquer l'image pour agrandir.
1741 1741

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1742 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1742.

18 juin : Benoît XIV béatifie Jeanne de France.

26 décembre : retraite de Prague.

Décembre : Marie-Anne de Mailly devient la maîtresse de Louis XV. Elle est nommée dame d'honneur de la reine.

Pour financer la guerre, Philibert Orry emprunte à partir de 1742 des sommes importantes par l’intermédiaire des États provinciaux, notamment ceux du Languedoc, dont le crédit est meilleur que celui du roi et qui font office de banque régionale.



Cliquer l'image pour agrandir.
1742 1742 1742 1742

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1743 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1743.

29 janvier : à la mort de Fleury, Louis XV, âgé de 33 ans, décide d’exercer personnellement toutes les charges du pouvoir souverain.

Mars : épidémie à Paris ; une maladie nouvelle que l'on appellera la grippe.

27 juin : défaite française à Dettingen contre l'armée britannico-hanovrienne.

Décembre : nouveaux édits fiscaux enregistrés sans difficulté au Parlement de Paris;

Augmentation rapide de la population française jusqu’en 1771.



Cliquer l'image pour agrandir.
1743 1743

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1744 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1744.

15 mars : Louis XV déclare la guerre à la Grande-Bretagne et à l'Autriche.

20 avril : défaite des anglo-sardes à la bataille de Villafranca(aujourd'hui Villefranche-sur-Mer).

13 avril : Les armées franco-espagnoles traversent le Var et s'emparent du comté de Nice.

Mai : Louis XV quitte Versailles pour prendre le commandement de l’armée de Flandre.

Juillet - août : insurrection à Lyon des ouvriers de l'industrie textile.

Août - septembre : le roi de France, en visite aux armées, tombe malade à Metz. Sa maîtresse Madame de Châteauroux doit fuir sous les huées.

Novembre : retour apparemment triomphal du roi à Paris.

Accords frontaliers avec les cantons de Berne et de Genève.



Cliquer l'image pour agrandir.
1744 1744 1744 1744

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1757 - Retour à la liste

Nous n'avons aucun document entre 1744 et 1757.

Quoi de neuf en 1757.

5 janvier : Attentat de Damiens, Robert François Damiens blesse Louis XV d'un coup de canif. Il sera écartelé en place de Grève le 28 mars.

1er février : Louis XV renvoie ses deux ministres réformateurs, Machault d'Arnouville et le comte d'Argenson.

11 août : Prise de Hanovre par les Français.

8 septembre : Capitulation britannico-hanovrienne de Kloster Zeven.

5 novembre : Défaite de Soubise à Rossbach face aux Prussiens.



Cliquer l'image pour agrandir.
1757 1757 1757 1757 1757 1757 1757 1757 1757 1757 1757 1757

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1758 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1758.

3 mai : mort du pape Benoît XIV.

5 juin : l’armée britannique débarque dans la baie de Cancale et progresse vers Saint-Malo. Elle ne peut prendre la ville et rembarque.

23 juin : défaite française de Krefeld



Cliquer l'image pour agrandir.
1758 1758 1758 1758 1758 1758 1758 1758 1758 1758 1758 1758 1758 1758 1758 1758 1758 1758 1758 1758 1758 1758 1758 1758 1758

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1759 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1759.

4 juillet : Le Havre est bombardé par la flotte britannique.

10 août : tremblement de terre à Bordeaux.

18 septembre : prise de Québec par les Britanniques.

14 novembre : l’escadre de Brest (21 vaisseaux) tente une sortie et rencontre la croisière britannique de Hawke (31 vaisseaux).

20 novembre : bataille des Cardinaux, la flotte britannique défait l’escadre de Brest qui subit de lourdes pertes



Cliquer l'image pour agrandir.
1759 1759 1759 1759 1759 1759 1759

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1760 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1760.

20 janvier : un léger tremblement de terre est ressenti à Calais.

22 avril : le contrôleur général des finances, adresse aux intendants une circulaire afin d'encourager les sociétés d'agriculture.

9 juin : ouverture du premier bureau de poste à Paris.

1er août : victoire du Hanovre et du Royaume-Uni sur la France à la bataille de Warburg.

8 septembre : capitulation de Montréal.

15 octobre : victoire française à Clostercamp.

Les victoires de la Grande-Bretagne sur mer menacent les côtes françaises et rendent la guerre impopulaire.

Prix modérés des grains en France.



Cliquer l'image pour agrandir.
1760 1760 1760 1760 1760 1760 1760 1760

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1761 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1761.

16 janvier : les Britanniques s'emparent de Pondichéry.

31 mars : propositions françaises de paix à la Grande-Bretagne.



Cliquer l'image pour agrandir.
1761 1761 1761 1761 1761 1761 1761 1761

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1762 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1762.

6 août : arrêt du Parlement de Paris qui supprime la Compagnie de Jésus (Les Jésuites), place ses biens sous séquestre et disperse les pères.

3 novembre : préliminaires de paix à Fontainebleau en préparation du traité de Paris l'année suivante.



Cliquer l'image pour agrandir.
1762 1762 1762 1762 1762

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1763 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1763.

10 février : traité de Paris : la France cède à la Grande-Bretagne le Canada, une partie de la Louisiane, la vallée de l'Ohio, la Dominique, Tobago, la Grenade, le Sénégal et son empire des Indes. Fin du premier espace colonial français.

Édits autorisant et facilitant les défrichements.

Première ordonnance de L’Averdy assouplissant le commerce des grains de province à province en décembre.



Cliquer l'image pour agrandir.
1763 1763 1763 1763 1763 1763 1763 1763

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1764 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1764.

30 juin : la bête du Gévaudan commence ses ravages (fin en 1767).

6 août : second traité de Compiègne entre la France et Gênes.

Jeanne Bécu devient la maîtresse du chevalier Jean du Barry. Il s’arrange pour la présenter à Louis XV qui, après l’avoir mariée au comte Guillaume du Barry, frère de Jean, le roi en fait sa maîtresse officielle "La du Barry".



Cliquer l'image pour agrandir.
1764 1764 1764 1764 1764 1764 1764 1764 1764 1764 1764 1764

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1765 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1765.

Année froide et pluvieuse.

20 septembre : François Antoine tue un grand loup qu'il déclare être la bête du Gévaudan.

20 décembre : mort du Dauphin, fils de Louis XV.



Cliquer l'image pour agrandir.
1765 1765 1765 1765 1765 1765 1765 1765 1765 1765 1765 1765 1765 1765 1765

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1766 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1766.

Année froide et pluvieuse. Gelées d’oliviers en Provence. Série de récoltes médiocres de blé de 1766 à 1776 dues à des étés brumeux et humides.

24 février : les Duchés de Lorraine et de Bar sont intégrés au Royaume.

28 février : Le chevalier de la Barre est condamné par le tribunal d'Abbeville à avoir le poing coupé, la langue arrachée et à être brulé vif car il ne s'était pas découvert devant une procession de Capucins.

10 septembre : ouverture de l'École nationale supérieure des arts décoratifs à Paris.

Fiançailles entre Marie-Antoinette et le futur Louis XVI.



Cliquer l'image pour agrandir.
1766 1766 1766 1766 1766 1766 1766 1766

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1767 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1767.

Année froide et pluvieuse.

Mai : bannissement des jésuites hors de France.

19 juin : Jean Chastel tue un animal ressemblant à un loup d'une taille très importante qui pourrait être la bête du Gévaudan.



Cliquer l'image pour agrandir.
1767 1767 1767 1767 1767 1767 1767

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1768 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1768.

Année froide et pluvieuse. Gelées d’oliviers en Provence.

15 mai : Gênes, abandonne au roi de France ses droits sur la Corse au traité de Versailles.

24 juin : mort de la reine de France



Cliquer l'image pour agrandir.
1768 1768 1768 1768 1768 1768 1768 1768

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1769 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1769.

Année froide et pluvieuse.

22 avril : la comtesse du Barry devient la maîtresse officielle de Louis XV, roi de France. Elle est présentée à la Cour, au scandale des choiseulistes. Elle exerce sur le roi une forte influence.

15 août : naissance de Napoléon Bonaparte, futur Empereur des Français.



Cliquer l'image pour agrandir.
1769 1769 1769 1769

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1770 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1770.

Année froide et pluvieuse.

16 mai: mariage du dauphin (futur Louis XVI) avec l’archiduchesse Marie-Antoinette d'Autriche, fille cadette de l’archiduchesse Marie-Thérèse. Grande popularité du jeune couple...



Cliquer l'image pour agrandir.
1770 1770 1770 1770 1770 1770 1770 1770 1770 1770

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1771 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1771.

Année froide et pluvieuse.

20 janvier : exil du parlement de Paris. Les parlements, qui s’étaient opposés aux édits royaux, sont réorganisés et perdent leurs prérogatives politiques.

22 mars : le Conseil d'État du roi qualifie un arrêt et arrêté de la Cour des Aides comme attentatoire à l'autorité royale et contraire au respect qui était dû au souverain. Il fait défense à la Cour des Aides de prendre de tels arrêts et de former de tels arrêtés à l'avenir.



Cliquer l'image pour agrandir.
1771 1771 1771 1771 1771 1771 1771 1771 1771 1771 1771 1771 1771 1771 1771 1771 1771 1771 1771 1771 1771 1771 1771 1771

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1772 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1772.

Année froide et pluvieuse.

L’accroissement de la population française est limité par des crises agricoles et par la réapparition d’épidémies localisée



Cliquer l'image pour agrandir.
1772 1772 1772 1772 1772

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1773 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1773.

Année froide et pluvieuse.

6 octobre : naissance du futur Louis-Philippe Ier, fils du duc d'Orléans.

Échec du projet de mariage entre Louis XV et Mme du Barry.

Émeutes de la faim à Bordeaux.



Cliquer l'image pour agrandir.
1773 1773 1773 1773

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1774 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1774.

Année froide et pluvieuse.

30 avril : Avignon et le Comtat sont rendus au pape par la France. 10 mai : mort dans une relative indifférence de Louis XV. Début du règne de Louis XVI de France. Il choisit des ministres réformateurs.



Cliquer l'image pour agrandir.
1774 1774 1774 1774 1774 1774 1774

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1775 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1775.

Gelées d’oliviers en Provence. Hiver glacial dans le nord de la France. Normal au Centre et dans le Sud du pays. Grand froid à partir du 8 janvier jusqu’au début février. Température record : -17,2°C à Paris le 29 janvier. La Seine est gelée du 25 janvier au 6 février.

18 avril - 6 mai : guerre des farines, troubles organisés par les spéculateurs contre les réformes. La récolte médiocre de 1774 et la spéculation des marchands de grain, qui stockent pour faire monter les cours, provoque la « cherté » des grains (après celle de 1771 et 1773). Des émeutes éclatent sur les marchés et les émeutiers imposent une taxation des prix.

11 juin : sacre de Louis XVI de France à Reims.



Cliquer l'image pour agrandir.
1775 1775 1775 1775 1775

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1776 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1776.

Année froide et pluvieuse.

4 juillet : les États-Unis d’Amérique déclarent leur indépendance.

Septembre - octobre : récolte moyenne de raisin.

Décembre : l'américain Benjamin Franklin vient demander de l'aide à la France contre les Britanniques.



Cliquer l'image pour agrandir.
1776 1776 1776 1776 1776 1776 1776 1776 1776

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1777 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1777.

Année froide et pluvieuse.

Septembre - octobre : vendanges tardives et pauvres. Les prix du vin culminent en 1778.

9 décembre : création à Paris du Mont de Piété, organisme de prêts sur gages.

17 décembre : le roi Louis XVI reconnaît l'indépendance des États-Unis, devenant ainsi le premier chef d'État au monde à le faire.

Le roi Louis XVI accorde officiellement à tous les Juifs de France le droit de résider partout où ils veulent.



Cliquer l'image pour agrandir.
1777 1777 1777 1777 1777 1777 1777 1777 1777 1777 1777 1777 1777 1777

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1778 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1778.

Années chaudes et sèches (1778-1785). Vengences précoces. Crise de surproduction viticole et baisse des prix (1778-1781).

30 janvier : traité d'amitié et d'accord commercial entre la France et les États-Unis

17 juin : le combat naval de la Belle Poule (FR) et de l'Aréthusa (GB) déclenche la guerre sur le front européen.



Cliquer l'image pour agrandir.
1778 1778 1778 1778 1778 1778 1778 1778 1778 1778 1778 1778 1778

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1779 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1779.

Été : la dysenterie dans l'ouest de la France fait 175 000 morts!

6 juillet : bataille navale de Grenade. La flotte de d'Estaing (escadre de Toulon) contrôle la mer des Caraïbes. La maîtrise des mers permet aux régiments de l’armée de ligne française, commandés par Rochambeau, de débarquer sur le territoire américain.

Août : suppression du servage sur les domaines royaux.



Cliquer l'image pour agrandir.
1779 1779 1779 1779 1779 1779

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1783 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1783.

Vendanges médiocres

85 % des recrues de l’armée sont issues des milieux populaires (2/3 de ruraux, 1/3 de citadins).

Les dépenses occasionnées par l’engagement contre la Grande-Bretagne dans la guerre d’indépendance américaine aggravent la crise économique (la guerre a coûté 1,194 milliard de livres au Trésor depuis 1777, financée largement par le crédit, déjà).



Cliquer l'image pour agrandir.
1780 1780 1780 1780 1780 1780 1780 1780 1780 1780

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1784 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1784.

Hivers très froids en 1784 et 1785.

14 mai : sur l'insistance de La Fayette, le ministre français des Finances, Calonne, publie un décret faisant des ports de Bayonne, Marseille, Dunkerque et Lorient des ports francs pour le commerce franco-américain.

23 septembre : Louis XVI signe la loi comme quoi les mouchoirs doivent être carrés !!!



Cliquer l'image pour agrandir.
1780 1780 1780 1780 1780 1780 1780 1780 1780

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1789 - Retour à la liste

Quoi de neuf en cette année 1789. Comme nous le disions plus haut "Ca bouge pas mal à Paris !"

En mars, élection des États généraux.

26 - 28 avril : émeute à Marseille, où la foule s'empare de trois forts et tue l'un de leurs commandants, le chevalier de Beausset, major du fort St-Jean.

5 mai : ouverture des États généraux à Versailles.

20 mai : Renonciation du clergé à ses privilèges pécuniaires.

22 mai : La noblesse renonce également à ses privilèges pécuniaires et consent à être imposée à raison des biens qu'elle possède.

17 juin : sur une proposition de Sieyès, le Tiers état décide de se constituer en Assemblée nationale.

20 juin : serment du Jeu de Paume. Les députés de l'Assemblée nationale jurent de ne pas se séparer avant d'avoir donné une Constitution à la France.

22 juin : le roi concentre ses troupes qui arrivent autour de Paris (40000 hommes).

5 juillet : les troupes allemandes approchent de toutes part.

12 juillet : Paris est en état d'émeute généralisée. Il y a des heurts entre les manifestants et les cavaliers du Royal allemand. Les gardes-françaises passent du côté des émeutiers.

13 juillet : L’émeute s’étend, la population saisie des stocks de grains, détruit des octrois et ouvre des prisons. Les parisiens s'arment.

14 juillet : Le peuple brûle les barrières d'octroi et s'empare de la Bastille à Paris.

15 juillet : Au matin, le roi annonce devant l’assemblée qu’il a donné l’ordre de retirer les troupes de Paris. La foule s'empare de l'arsenal ; les soldats refusent de tirer sur le peuple.

nuit du 4 août. Abolition des privilèges par l'assemblée nationale constituante en réponse à l’agitation paysanne.

26 août : lecture à l'Assemblée nationale de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, qui doit servir de guide dans la rédaction de la Constitution.

5 et 6 octobre : une foule, composée majoritairement de femmes, se dirige de Paris à Versailles, officiellement pour réclamer du pain à Louis XVI qui répondit favorablement à cette demande.

21 octobre : institution de la loi martiale.

2 novembre : nationalisation des biens du clergé, mis à la disposition de la Nation.

14 décembre : loi sur les municipalités.

19 décembre : création des assignats, billets gagés sur la vente des biens nationaux.

22 décembre : décret de la division de la France en départements. La France divisée en 83 départements.

24 décembre : les Protestants accèdent à la citoyenneté.



Cliquer l'image pour agrandir.
1780 1780 1780 1780 1780 1780 1780 1780 1780 1780 1780 1780 1780 1780 1780 1780

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1791 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1791.

10 mars : bulle Quod Alicantum : le pape repousse la Constitution civile du clergé et rappelle à Louis XVI le serment du sacre.

15 mars : rupture des relations diplomatiques de la France avec le Saint-Siège. Le nonce à Paris est rappelé en juin.

20 juin : fuite de la famille royale.

21 juin : arrestation de Louis XVI à Varennes.

3 septembre : achèvement de la Constitution, promulguée le 14, établissant la base légale de fonctionnement d’un régime monarchique représentatif.

décembre : Confiscation des biens du clergé.



Cliquer l'image pour agrandir.
1790 1790 1790 1790 1790 1790 1790

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


1792 - Retour à la liste

Quoi de neuf en 1792.

25 avril : Rouget de l'Isle compose à Strasbourg le Chant de l'armée du Rhin (future Marseillaise); première exécution par la guillotine place de Grève.

11 juillet : proclamation de la patrie en danger par l'Assemblée législative.

11 août : instauration, pour la première fois en France, du suffrage universel

25 septembre : les massacres de Septembre. Des centaines de prisonniers, ainsi que des aristocrates, des prêtres et quelques évêques, désignés comme traîtres, sont jugées sommairement et massacrés.

20 septembre : laïcisation de l'état civil et loi sur le divorce. Bataille de Valmy : Victoire des armées sur les prussiens.

21 septembre : abolition de la monarchie ; Proclamation de la République.

22 septembre : proclamation de l'an I de la République française,

19 novembre : décret promouvant la guerre de propagande. Il accorde « fraternité et secours à tous les peuples qui voudront conquérir leur liberté ».

11 décembre : ouverture du procès de Louis XVI

Cliquer l'image pour agrandir.

1790 1790 1790 1790

_____________________________________________________________________________________________________________________________
*****************************************************************************************************************************


Documents divers.


Reconnaissance de dette

Cliquer l'image pour agrandir.



Obligé pour Messire Dominique Camerle contre Marc Sauze

1700 1700


_________________________________________________________________________________________________________________________________________

Obligé pour Dame Anne Camerle contre Estienne Lauron

1706 1706 1706


_________________________________________________________________________________________________________________________________________

Obligé pour Messire Dominique Camerle contre Pierre Ponsonnet

1706 1706


_________________________________________________________________________________________________________________________________________

Reçu de paiement

1767 1771


_________________________________________________________________________________________________________________________________________

Nous demandons à toutes les personnes qui posséderaient des documents concernant cette période et qui accepteraient de nous les prêter afin de les scanner et de les mettre en ligne, de ce faire connaitre.



Pour nous contacter.

Contacter directement le secrétariat de Mairie mairie.saintandredolerargues@gmail.com

Contacter l'administrateur du site contact@mairie-saintandredolerargues.fr





_________________________________________________________________________________________________________________________________________

Quelques sites à visiter concernant le village.



logo midilibre logo ecole logo site






Maison
Cour intérieure

____________________________________________________________________________________________________________________________________

Informations légales © Ville de Saint André d'Olérargues.